Quelles sont les normes de fabrication d’un e-liquide ?

Une cigarette électronique fonctionne à l’aide d’un liquide spécifique. Pour bénéficier d’un moment de vapotage agréable, il faut bien choisir son e-liquide. De nos jours, il existe différentes saveurs disponibles quand il s’agit de ce liquide. Pour se procurer un e-liquide de qualité, il faut opter pour un e-liquide qui respecte les normes de fabrication.

Les normes ISO concernant le e-liquide

Pour profiter d’un bon moment de vapotage, il convient de choisir un e-liquide de qualité. Cette qualité se confirme en fonction du respect des processus de fabrication. Avec 21.000 normes ISO, les produits mis en vente sont tous concernés par les exigences concernant la vente de services ou de matériaux. Les e-liquides et les cigarettes électroniques sont concernés, particulièrement avec la norme ISO 8317. Un e-liquide qui respecte le processus de fabrication, plus précisément les normes de préparation, est un produit de qualité. A titre informatif, il faut aussi respecter les normes pour la mise en bouteille des e-liquides. La norme ISO 8317 fait partie des normes du e-liquide à considérer. Les flacons doivent obligatoirement être équipés d’un dispositif de sécurité. L’objectif est d’éviter l’ingestion de ce produit par les jeunes enfants. De plus, les e-liquides dont les arômes sont aux goûts fruités peuvent susciter la curiosité des enfants qui vont ouvrir le flacon. Dans cette optique, il faut un flacon doté d’une ouverture sécurisée.

La norme ISO 9001 en matière de processus de fabrication

La norme ISO 90001 concerne la conception du produit: les ingrédients, la démarche de qualité et le mécanisme de fabrication. Cette norme est présentée sous l’acronyme PDCA c’est-à-dire Planifier- Développer-Contrôler-Ajuster. Pour qu’un e-liquide soit certifié conforme à cette norme, il faut respecter certains éléments essentiels comme la préservation de l’environnement et le contrôle du produit avant sa commercialisation. La norme ISO 9001 fait partie des normes du e-liquide qu’il faut respecter pour faire une vente à l’internationale.

Les diverses règles de sécurité pour la fabrication du e-liquide

Le renseignement du vapoteur est un point à considérer. En effet, il faut marquer le numéro de lot pour empêcher les contrefaçons. Ce marquage permet également de garantir un suivi du e-liquide mis en circulation et ce de sa fabrication jusqu’à sa vente. Parmi les normes du e-liquide à respecter, il faut aussi prendre en compte l’étiquette du flacon. Cette étiquette doit avoir différents pictogrammes de sécurité.  Par exemple, il faut mettre une tête de mort sur les flacons pour les e-liquides qui contiennent de la nicotine.

Zoom sur le nouvel ingrédient des e-liquides : le sel de nicotine
Pourquoi mon e-liquide se consomme rapidement ?