De quoi est composée un e-liquide ?

E-liquides

Pour vapoter, vous aurez besoin d’une cigarette électronique et d’un e-liquide. Après avoir chargé l’appareil, versez une quantité suffisante de liquide dans le réservoir, appuyez sur la touche d’activation et aspirez sur le drip tip. Bref, le principe est très simple. Mais que renferme exactement un e liquide ?

La base d’un e-liquide

La base d’un e liquide est neutre. Elle est composée de propylène glycol  PG et de glycérine végétale VG. Le PG est une substance fluide et inodore, couramment utilisée dans plusieurs secteurs, notamment dans l’industrie alimentaire, dans l’industrie cosmétique et dans l’industrie pharmaceutique. Dans le monde de la vape, il sert d’exhausteur de goût. Un taux élevé permet de conserver les arômes, de renforcer le hit dans la gorge et de produire un goût authentique.

La VG permet d’obtenir plus de vapeur. Un e liquide qui ne renferme que du VG est donc à privilégier si vous souhaitez réaliser de gros nuages. Cet ingrédient a un goût légèrement sucré et est visqueux. Par conséquent, il peut encrasser les dispositifs. Un dosage de VG élevé n’est donc pas compatible avec une cigarette électronique ayant une faible puissance.

Sur le marché, vous pouvez découvrir différents ratios PG/VG. Le choix va surtout dépendre de votre profil, du type d’appareil utilisé et de vos attentes. Si vous recherchez un bon compromis, misez sur un taux équilibré 50/50 pour une bonne restitution de saveur et une vapeur abondante.

Attention ! Certains e-liquides ne comportent pas de propylène glycol. À la place, on retrouve du Végétol qui est un élément d’origine végétal. C’est un produit plus respectueux de l’environnement.

Les différents arômes

Pour donner du goût aux e-liquides, les fabricants rajoutent des arômes. Il peut s’agir d’arômes naturels ou chimiques. Certaines enseignes mélangent les deux pour avoir un goût authentique. En tout cas, ils sont utilisés dans l’industrie agroalimentaire. Ainsi, la consommation ne présente aucun danger pour les vapoteurs.

Les parfums classics reproduisent fidèlement ceux du tabac. C’est le choix idéal si vous êtes encore un néophyte pour commencer en douceur la transition. La saveur gourmande vous rappellera vos sucreries préférées : gâteau, caramel, bonbon, barbapapa, etc. Elle s’adresse particulièrement aux amateurs de saveurs sucrées et aux personnes souhaitent tester de nouvelles sensations avec la cigarette électronique.

Les e-liquides fruités se déclinent en différents parfums : citron, ananas, cerise, fraise, pomme… En bref, il y en a pour tous les goûts. Par contre, les e-liquides mentholés conviennent aux vapoteurs en quête de fraicheur. Ils apportent une sensation de douceur au moment du hit. Dans cette famille, retrouvez également des versions variées : menthe citronnée, menthe simple, menthe glaciale…

Les e-liquides boissons simulent le goût des certaines boissons réputées comme le soda, le café, le coca-cola, le capucino, le mojito et bien d’autres encore. Enfin, il y a  les types de e liquide composés de deux ou plusieurs arômes.

La nicotine : la substance qui crée une addiction

Il existe des e-liquides sans nicotine dédiés aux non-fumeurs. En revanche, si vous avez l’habitude de fumer, il vaut mieux opter pour un produit nicotiné. Cette substance a pour rôle de créer la sensation de hit tant recherché par les vapoteurs.

Une faible dose de 6 mg/ml convient aux petits fumeurs tandis qu’un taux moyen de 12 mg/mg est plus approprié si vous êtes un fumeur modéré. Pour les gros fumeurs, il vaut mieux opter pour la concentration la plus élevée : 20 mg/ml. La règle est très simple : plus le taux de nicotine est important, plus le hit sera prononcé.

On tient à noter qu’un e liquide peut aussi contenir de l’alcool et des additifs. Dans tous les cas, la liste des ingrédients doit être clairement mentionnée sur l’emballage ou le flacon. C’est un gage de transparence.

Acheter des e-liquides aux meilleurs prix en Suisse
Zoom sur le nouvel ingrédient des e-liquides : le sel de nicotine