Comment produire beaucoup de vapeur avec ma cigarette électronique ?

Vous commencez à être à l’aise avec la cigarette électronique ! Vous avez envie de pimenter l’expérience en produisant de grosses quantités de nuages ! Pour cela, il faudra améliorer le box et surtout choisir le bon dosage des composants de l’e-liquide. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici quelques éléments à connaître pour augmenter la production de vapeur d’une e-cig.

Les règles de base à connaître

Si vous souhaitez faire plus de vapeur avec une cigarette électronique, cette dernière devra d’abord être équipée d’un clearomiseur subohm ayant une résistance inférieure à 1 ohm. Puisque l’e-liquide sera chauffé afin produire la vapeur, sa composition devra également être bien dosée. Pour augmenter la quantité de nuages durant la vape, privilégiez une proportion de VG (glycérine végétale) supérieure ou égale à 50 %.

Bien entendu, vous devrez aussi opter pour un mode d’inhalation directe afin d’augmenter la production de vapeur. Cela signifie concrètement qu’il faudra aspirer la vapeur directement avec les poumons. Attention, cette technique est réservée aux vapoteurs habitués puisqu’elle nécessite de respecter certaines précautions.

Les bonnes conditions pour produire beaucoup de vapeur

Cela parait étrange, mais pour gonfler la production de vapeur lorsqu’on vapote, il est primordial de tenir compte des conditions climatiques. Comme le dispositif fonctionne avec l’hygrométrie (quantité d’eau contenue dans l’air), vous ne pourrez pas créer autant de vapeur en plein désert qu’en pleine montagne sous la pluie. La règle est simple : un air sec réduit la production des nuages.

Par ailleurs, il est important de connaître la bonne manière de vapoter. À cet effet, vous avez deux modes d’inhalation : indirecte ou directe. La première consiste à aspirer le nuage par la bouche, ensuite les poumons assurent le relais. Elle est surtout réservée aux vapoteurs classiques.

L’inhalation directe par contre fait appel aux poumons dès le début de l’inspiration. Comme la quantité d’air respirée est plus importante, les vapeurs le seront également. Vous pouvez aussi essayer la technique du double-train qui consiste à enchainer deux bouffées avant de souffler.

Bien régler son matériel

Pour produire plus de vapeur, privilégiez un Mod dont les configurations sont personnalisables. Vous pourrez ainsi ajuster la cigarette électronique en fonction de vos habitudes : puissance, tension, etc. Pour infos, une puissance située entre 10 à 30 watts est suffisante pour générer assez de nuages. Orientez-vous par ailleurs vers des atomiseurs puissants. Avec plus de budgets, procurez-vous directement un dripper ou un atomiseur reconstructible.

En matière d’e-liquide, vous pouvez acheter un mélange avec une forte teneur en VG, mais l’idéal est de le faire en DIY (Do It Yourself). Cela permettra notamment de contrôler le dosage et les saveurs afin qu’ils correspondent à vos préférences. Pour les amateurs de cloud tricks et les gros vapoteurs, il est préférable d’opter pour un e-liquide Full VG.

Comment charger correctement une cigarette électronique ?
Quels sont les avantages santé de la cigarette électronique ?