C’est quoi le DIY e-liquide ?

Actuellement, nombreux sont ceux qui créent et fabriquent ses propres e-liquides pour se satisfaire et pour moins dépenser. Mais comment fabriquer un e-liquide ? Comment y procéder ?

Qu’est-ce qu’un DIY e-liquide ?

Un DIY e-liquide ou « Do It Yourself » est un mot anglais qui signifie « faire soi-même ». C’est-à-dire fabriquer un e-liquide. L’e-liquide comme son nom l’indique, est un liquide qu’on insère dans la cigarette électronique ou même ce qui est combustible dans la cigarette électronique. Un e-liquide est constitué en principale de nicotine, de glycérine végétale, de propylène et des arômes de différente sorte. C’est l’e-liquide qui est alors la source de la vaporisation produite par les cigarettes électroniques. Ainsi, un DIY e-liquide se définit comme un procédé de faire soi-même ses propres e-liquide qui correspond aux envies de chaque individu.

Les atouts du DIY e-liquide

Un des avantages de fabriquer un e-liquide c’est la personnalisation. Ce dernier se classe parmi les avantages, car vous pouvez personnaliser votre e-liquide quand vous voulez où que vous soyez. Ainsi plus besoin d’en chercher ou d’en acheter ailleurs, vous pouvez le faire à votre manière, aux arômes que vous vous voulez, aux taux de nicotine qui vous convient, mais il faudra quand même faire attention à ne pas dépasser les limites de dosage. Un des points forts du DIY e-liquide c’est qu’il est économique. Économique, car les prix des composants du DIY e-liquide sont plus rentables par rapport à un e-liquide traditionnel. De ce fait, inutile d’aller dépenser ses sous, car faire du DIY e-liquide est plus économique que d’en acheter des e-liquides sur le marché.

Comment fabriquer un DIY e-liquide ?

Pour fabriquer un e-liquide, il est indispensable d’avoir les matériels nécessaires. Il vous faut un flacon gradué, une seringue, une base. Faire un DIY e-liquide est une chose simple, mais ce qui complique les choses c’est le bon dosage de tous les composants. Il suffit d’épandre les arômes souhaités et la nicotine et les verser dans le flacon accompagné de la base. Vous pouvez ajouter des additifs si vous désirez apporter quelques modifications ou ajustements des composants par exemple. Puis, laisser reposer pendant quelques jours ou semaines en fonction de l’arôme utilisé. On appelle aussi ce temps de repos ou temps de maturation « steep ».  Le steep varie de la catégorie de l’arôme ou du parfum utilisé qui dure quelques jours pour les arômes fruités et quelques semaines pour les gourmands, tabac, mentholés. Ainsi, en bien mélangeant le tout vous obtenez le DIY e-liquide  que vous avez réalisé et vous pouvez le déguster.

Zoom sur le nouvel ingrédient des e-liquides : le sel de nicotine
Pourquoi mon e-liquide se consomme rapidement ?